Contact

POUR UNE
DOSE DE POESIE

06 63 67 60 17 / ATELIERDATCHA@GMAIL.COM

 

Sur l’envers de l’enveloppe est inscrit 
Tout en bas écrit en tout petit (majuscules voyelles et discrètes) 
J’ai fait une drôle de tête un drôle de soupir
En la retournant de l’autre côté 
Un nouveau message à décrypter (mets-lui des ailes c’est une déesse) 
À cet instant fébrile j’ai ouvert et c’est là que j’ai découvert
Est-ce l’être infini qui me l’écrit 
La lettre infinie que je relis? (Lettre infinie, infinie) 
Infiniment et pour la vie 
À l’être infini que je suis (lettre infinie)
(Lettre infinie, infinie)
C’est bien parce que ta bouche a une fausse note 
Que c’est la perfection divine (lettre infinie, infinie)
Pourquoi dans l’art c’est toujours quand ça frotte 
Quand ça trébuche que l’on s’incline (lettre infinie, infinie)
Voilà soudain à quoi j’ai pensé 
Devant cette lettre immaculée
Est-ce l’être infini qui me l’écrit 
La lettre infinie que je relis? (Lettre infinie, infinie) 
Infiniment et pour la vie 
À l’être infini que je suis (lettre infinie)
Une lettre dans la lettre en quelque sorte (lettre infinie, infinie) 
Une page blanche avec au beau milieu un simple M 
Une simple lettre celle de l’amour avec des ailes (lettre infinie)
Sans un mot tout est dit infiniment et pour la vie 
(Lettre infinie, infinie) 
(Lettre infinie)
Est-ce l’être infini qui me l’écrit 
La lettre infinie que je relis? (Lettre infinie, infinie) 
Infiniment et pour la vie 
À l’être infini que je suis 
Je t’aime à l’infinie
Matthieu Chedid